Lancement des projets ECOSYSM EOF et ORNITH EOF

PMM-Print.jpg

Ces deux projets ont été sélectionnés par l’ADEME en mars 2019 en réponse à l’appel à projets sur l’énergie durable.

Ces deux projets sont coordonnés par le Pôle Mer Méditerranée. Le budget de chacun des projets est d’environ 500k€.

Ces projets ont pour objectif de proposer une architecture d’observatoire haute fréquence des écosystèmes marins et avifaunistiques du Golfe du Lion en interaction avec les parcs Eoliens Offshore Flottant (EOF).

Ils permettront d’apporter la matière pour exploiter les données et les connaissances nécessaires aux futures modélisations des impacts écosystémiques de ces parcs. Ces projets visent donc à anticiper et à préparer les conditions écosystémiques pour que l’énergie éolienne offshore flottante, en particulier dans le Golfe du Lion, se développe dans de bonnes conditions, notamment d'acceptabilité par les acteurs du monde marin.

Les expertises et suivis environnementaux réalisés par les énergéticiens (EDF ENR, ENGIE, QUADRAN, EOLFI) dans le cadre des pilotes EOF seront communiqués, avec leur accord, pour permettre d'enrichir les données et informations qui doivent être rassemblées dans le projet.

Ces projets se déroulent sur 2 ans de fin 2019 à fin 2021.

Deux comités de suivi seront mis en place. Il seront composés, des énergéticiens, de RTE, des régions Sud PACA et Occitanie, de l’AFB, de la DIRM Med, des DREAL, des représentants des professionnels de la pêche, des associations environnementales et des partenaires.

Le projet ECOSYSM EOF, sur les écosystèmes marins, a été lancé début octobre. Il a comme partenaires IFREMER (Sète et Brest), France Energies Marines, Observatoire Océanologique de Banyuls, GIS3M (cétacés), AMU/ M.I.O.

En complément de la subvention de l’ADEME, RTE, EDF EN, ENGIE et EOLFI contribuent financièrement au projet.

Le projet comprend les lots suivants :

  • Rassembler les connaissances disponibles sur le fonctionnement des écosystèmes marins de Méditerranée (poissons, cétacés,…).
  • Etudier les spécifications des instruments d’observation et de mesure pour les divers compartiments des écosystèmes marins, sur la base de l’instrumentation existante et des nombreuses innovations en cours.
  • Etudier l’esquisse de l’observatoire sur la base du croisement des résultats des deux étapes précédentes : d’une part le fonctionnement des écosystèmes et d’autre part la capacité de l’instrumentation à fournir les données nécessaires sur ces écosystèmes

A ces 3 lots sont ajoutés les 2 lots de coordination et de diffusion des résultats :

 

A ces lots s’ajoutent la coordination et la diffusion des résultats.

Les expertises et suivis environnementaux réalisés par les énergéticiens (EDF ENR, ENGIE, QUADRAN, EOLFI) dans le cadre des pilotes EOF seront communiqués, avec leur accord, pour permettre d'enrichir les données et informations qui doivent être rassemblées dans le projet.

Ce projet se déroule sur 2 ans de fin 2019 à fin 2021.

Le projet ORNIT-EOF, sur l’avifaune, sera lancé en novembre. Il a comme partenaires : le Centre d’Écologie Fonctionnelle et Évolutive (CEFE), BIOTOPE, France Energies Marines, LPO PACA

En complément de la subvention de l’ADEME, EDF EN, ENGIE et EOLFI contribuent financièrement au projet.

Ce projet comprend les lots suivants :

  • Rassembler les connaissances disponibles sur l’avifaune en Méditerranée,
  • Étudier les spécifications des instruments d’observation et de mesure pour l’avifaune. L’instrumentation utilisée et développée par les laboratoires et par les sociétés de services devra être recensée, vérifiée ou testée dans leur adaptation aux objectifs de l’observatoire.
  • Acquisition et exploitation de données sur les espèces puffins et migrateurs terrestres
  • Étudier l’esquisse de l’observatoire haute fréquence et élaboration du modèle de paysage énergétique sur les puffins de Scopoli en tant qu’espèce modèle

A ces 4 lots sont ajoutés les 2 lots de coordination et de diffusion des résultats.