L’étude Estaque Maritime, menée par le Pôle Mer Méditerranée pour la Ville de Marseille et ses partenaires de la Charte Ville-Port, est en voie de finalisation.

News

Débutée en février 2017, elle participe à la phase pré-opérationnelle du projet Estaque Maritime.

Ce projet  vise le réaménagement des sites portuaires de Saumaty et de la Lave, voisins de l’Estaque à Marseille et propriétés du GPMM (Grand Port Maritime de Marseille). Ces 2 espaces, situés en zone portuaire littorale avec accès direct à la mer, seront dédiés à l'économie et à l'innovation maritime et auront vocation à consolider la fonction maritime du territoire sur la scène internationale.

Dans cette optique, le Pôle Mer Méditerranée a été chargé de structurer une programmation économique pour le site de la Lave, en complémentarité avec celle du site de Saumaty qui sera dédié aux acticités et interventions  sous-marines et offshore. Ce travail a consisté en un bilan de l’économie maritime régionale et métropolitaine et de ses atouts ;  une étude détaillée des caractéristiques du site de la Lave ; l’identification de filières maritimes pertinentes à développer sur ce site et la réalisation d’une enquête pour identifier des acteurs économiques intéressés par une implantation ou une utilisation du site. Les retours de cette enquête ont permis de penser le réaménagement de cet espace portuaire pour répondre aux besoins des acteurs de la filière maritimo-portuaire. 

 

Cinq domaines d'activités stratégiques ont été retenus : 

  • les activités sous-marines (robotique et high tech principalement) 
  • la plongée sous-marine (professionnelle et de loisirs)
  • le port durable et intelligent
  • l'environnement et l'aménagement du littoral
  • le tourisme durable : naval, plaisance et sports nautiques

 Et une vingtaine d’entités ont d’ores et déjà été identifiées comme intéressées.

 

La réunion de COTECH qui s’est tenue mardi 18 juillet a permis de partager avec les partenaires de l’étude (la Ville de Marseille, le GPMM, la métropole AMP, la CCIMP et l’AGAM) les retours de la phase d’enquête, de démontrer l’intérêt susciter par le site auprès des acteurs du monde maritime et de valider différents scénarios d’aménagements du site qui permettront un développement pertinents des filières maritimes stratégiques pour ce futur complexe dédié à la mer à Marseille.

 

Les résultats seront remis à la Ville de Marseille, pilote de l’étude, fin juillet.

Notez toutefois que les acteurs économiques intéressés par l’initiative et qui ne se seraient encore exprimés sont invités à se manifester à l’adresse suivante cedre@polemermediterranee.com.